Donner le la

EDITORIAL Luxemburger Wort 2 octobre 2018

MARC THILL

«Espérons que le prochain ministre de la Culture indique le cap avec force.»

En dernière ligne droite avant les élections, le ministère de la Culture a pu présenter son «Kulturentwicklungsplan», un travail réalisé par l’infatigable conseiller du ministère Jo Kox, une feuille de route au service du prochain gouvernement. Ce plan pourra remédier à une politique culturelle qui les cinq dernières années est malheureusement restée fragmentée et fragmentaire. Certes, il y a eu des esquisses d’actions – pourtant on n’a jamais senti que ce gouvernement était porté par un souffle, une volonté et par une détermination comme cela a pu être le cas à d’autres époques et surtout dans d’autres pays.

Rappelons qu’en France, à l’époque du président Mitterrand, la culture faisait pleinement partie de la vie. L’art se trouvait au cœur même de la société, et même au moment de graves crises économiques, l’austérité ne s’est jamais fait ressentir au ministère de la culture de l’époque.

Au Luxembourg par contre, la première locataire du «Bâtiment Terres Rouges» du quinquennat Bettel, la ministre de la Culture Maggy Nagel, n’a à aucun moment hésité à raboter le budget de la culture sous prétexte de caisses d’Etat vides. Sans doute n’avait-elle pas lu le discours de Victor Hugo devant l’Assemblée nationale, qui, en 1848, faisait savoir aux élus français que la richesse d’un peuple se fonde sur sa richesse de l’esprit et de l’âme. D’ailleurs, Madame Nagel ne se rappelait non plus cette belle réplique de Winston Churchill à qui on avait demandé de couper dans le budget des arts pour l’effort de guerre et dont la réponse fut sèche: «Alors, pourquoi nous battons-nous?».

«La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert», disait André Malraux, ministre de la Culture sous le Général De Gaulle, et en effet, la culture mérite son combat, elle est plus qu’un simple «soft- power», plus qu’un minable décor artistique pour faire tourner la machinerie du «nation branding». Au Luxembourg, c’est justement cela: le Mudam comme lieu branché des milieux financiers pour présenter leurs agences de l’espace et autres structures opaques de la haute finance.

Espérons que le prochain ministre de la Culture puisse de nouveau donner le la à une culture qui touche tout le monde et qu’il indique avec force le cap, avec détermination et surtout avec enthousiasme. Car justement, le dernier gouvernement a manqué d’enthousiasme et de persévérance en se cachant derrière les rouages de la politique européenne pour ne pas faire appliquer une TVA à taux réduit sur les prestations culturelles. Mais enfin, que l’Etat devienne de nouveau l’Etat, et que la puissance publique s’exprime avec force! Dans beaucoup de domaines, pas seulement dans la culture, on voit à quel point l’esprit de service public s’érode. Le gouvernement, par sa politique, a imposé son système «bottom up», une stratégie néolibérale qui veut qu’avant toute décision le peuple se manifeste lui-même – en d’autres mots «débrouille-toi tout seul».

Dernier point: Ce ne sont pas les banques et les fiduciaires qui font la seule richesse de notre pays, ce sont aussi les artistes. Ce sont eux qui font notre fierté, ici et à l’étranger. Il est donc essentiel d’être à l’écoute des professionnels de l’art et de la culture. Et si la culture nous fonde, c’est aussi elle qui peut nous séparer, donc évitons les fractures culturelles. On dit que l’homme est culture. C’est vrai, c’est son seul moteur depuis la nuit des temps. On l’oublie trop souvent.

LA CULTURE N’EST PAS UN LUXE mais une nécessité (même au Luxembourg)

KULTUR IST KEIN LUXUS 
sondern eine Notwendigkeit (auch in Luxemburg)
 
LA CULTURE N’EST PAS UN LUXE 
mais une nécessité (même au Luxembourg) 
 
Eine Lesung über Kultur und Kulturpolitik mit Texten von 
Friedrich Schiller, Victor Hugo, Frantz Clément, Heinrich Böll, André Malraux, Jack Ralite, Jacques Lang, Robert Grégoire, Richard von Weizsäcker, Robert Krieps, Erna Hennicot, Shermin Langhoff, Gao Xingjian, Aurélie Filippetti u.a. 
 
Eine Lesung mit / Une lecture avec : 
Véronique Fauconnet, Colette Kieffer, Marc Limpach et Jules Werner
 
Musikalische Begleitung: 
Annemie Osborne und Maxime Bender

am Kasemattentheater, den Méindeg 8. Oktober 2018 um 20h00 am Kasemattentheater.

Dir kënnt är Plazen op dëser Nummer reservéieren per Email: 
 

Kulturpolitischer Nachhilfeunterricht für mögliche Koalitionäre nach den Wahlen vom 14. Oktober 2018 

Cours de rattrapage en politique culturelle pour coalitionnaires éventuels après les élections du 14 octobre 2018 

„Eine Demokratie, deren materielle Durchschlagskraft nicht durch Kultur oder wenigstens Kultiviertheit veredelt wird, ist eine Treibhauspflanze. Wir müssen alle unsere Kräfte anspannen, um durch Betätigung auf allen Gebieten des Wissens und künstlerischen Gestaltens zu jener Harmonie zu gelangen, die durch eine zu starke Geltung rein ökonomischer Werte gestört wird.“ (Frantz Clément)

« Pour reprendre un mot de Nietzsche “l’art ne doit pas être un colifichet que l’on accroche ici, là, pour faire joli”. L’art et la création doivent occuper au contraire dans nos sociétés une place centrale et non pas seulement ornementale ou décorative. (…) Une société qui retrouve le sens de l’invention et de la création pourra redonner à chacun de nos pays l’idéal mobilisateur dont nous avons besoin pour vaincre la crise, et au fond, ces principales ressources, elles sont là, en nous-mêmes, et les gisements inexplorés de notre intelligence sont immenses. Voilà, je crois, le combat auquel, dans notre pays, nous essayons aujourd’hui de convier les uns et les autres : libérer les énergies, libérer les imaginations, libérer les forces d’invention, et penser qu’au fond un pays ne redémarre pas économiquement s’il ne redémarre pas intellectuellement. » (Jacques Lang) 

„Kultur kostet Geld. Sie kostet Geld vor allem auch deshalb, weil der Zugang zu ihr nicht in erster Linie durch einen privat gefüllten Geldbeutel bestimmt sein darf. (…) Substanziell hat die Förderung von Kulturellem nicht weniger eine Pflichtaufgabe der öffentlichen Haushalte zu sein als zum Beispiel der Straßenbau, die öffentliche Sicherheit oder die Finanzierung der Gehälter im öffentlichen Dienst. Es ist grotesk, dass wir Ausgaben im kulturellen Bereich zumeist “Subventionen” nennen, während kein Mensch auf die Idee käme, die Ausgaben für ein Bahnhofsgebäude oder einen Spielplatz als Subventionen zu bezeichnen. Der Ausdruck lenkt uns in die falsche Richtung. Denn Kultur ist kein Luxus, den wir uns leisten oder auch streichen können, sondern der geistige Boden, der unsere eigentliche innere Überlebensfähigkeit sichert.“ (Richard von Weizsäcker)

“Kultur macht frei” (Robert Krieps)

:993/fetch%3EUID%3E.INBOX%3E33963?part=1.2.2&filename=Motif%20KulturIstKeinLuxus_web1.jpg" alt="">

Kultur an de Wahlprogrammer

Wéi wëllen déi verschidde Parteien d’Kultur geréieren? Wéi eng Plaz huet d’Kultur bei de verschiddene Parteien an op wéi enge Sujete läit de Schwéierpunkt? Wat verstinn d’Parteien ënner dem vaste Begrëff Kultur? E Bléck an d’Wahlprogrammer.

26. Sep 2018 – 09:23     Valerija Berdi / cbi

100,7

KEP 1.0

Kulturentwécklungsplang 2018-2028

 

Le Kulturentwécklungsplang 2018-2028 est une publication du ministère de la Culture du Luxembourg, composée de 5 volumes téléchargeables sous format PDF sur le site www.culture.lu.

 

Volume 1 : Kulturentwécklungsplang (KEP) 1.0Le Kulturentwécklungsplang 1.0 (Plan de développement culturel 1.0) présente sur 210 pages des recommandations stratégiques pour le Grand-Duché de Luxembourg en matière de politique culturelle, en s’appuyant sur le diagnostic réalisé à partir des analyses et des concertations avec le secteur culturel.

Sommaire

Chapitre I – Avant-propos

Chapitre II – Introduction au plan de développement culturel

Chapitre III – Une vision pour la culture au Luxembourg

Chapitre IV – La mise en œuvre du plan de développement culturel

Chapitre V – Le plan d’action

Chapitre VI – Annexes

http://www.culture.lu/fr/kulturentwecklungsplang/kep-1-0-septembre-2018/volume-1-kep-1-0/46/volume-1-kep-1-0.html

Volume 2 : Plan d’action 2018-2028

Le plan d’action 2018-2028 est une représentation synoptique des 62 recommandations du KEP 1.0 qui permet de distinguer les différentes étapes des recommandations, dites « pistes à suivre ». La représentation graphique distingue les différentes phases : période d’analyse préliminaire, mise en œuvre accomplie et développement en continu.

http://www.culture.lu/fr/kulturentwecklungsplang/kep-1-0-septembre-2018/volume-2-plan-d%27action/47/volume-2-plan-d%27action.html

Volume 3 : Bibliographie

La bibliographie sélective se veut un instrument de travail pour les lecteurs, travailleurs culturels, chercheurs ou autres curieux de la politique culturelle. Elle regroupe un aperçu des principales références et sources d’informations consultées lors de la préparation du plan – ouvrages, articles, revues, périodiques, publications et supports divers –, sans prétendre à l’exhaustivité.

http://www.culture.lu/fr/kulturentwecklungsplang/kep-1-0-septembre-2018/volume-3-bibliographie-/48/volume-3-bibliographie-.html

Volume 4 : Concours, récompenses et prix culturels

Le volume 4 du Kulturentwécklungsplang 2018-2028 contient un recensement de tous les concours, récompenses et prix culturels qui sont actuellement proposés au Luxembourg. Cette liste est organisée par champs artistiques et fournit des informations concernant les modalités d’attribution, la dotation et la liste des lauréats.

http://www.culture.lu/fr/kulturentwecklungsplang/kep-1-0-septembre-2018/volume-4-prix-culturels/49/volume-4-prix-culturels.html

Volume 5 : Annuaire des fédérations, réseaux nationaux et associations professionnelles et sectorielles

Le volume 5 du Kulturentwécklungsplang 2018-2028 « Fédérations, réseaux nationaux, associations professionnelles et sectorielles » contient un annuaire de 24 fédérations, réseaux nationaux, associations professionnelles et sectorielles ou institutions similaires au Luxembourg. Les différentes associations sont classées par ordre alphabétique et sont accompagnées de renseignements sur leurs activités, la composition de leur conseil d’administration et le nombre de leurs membres.

http://www.culture.lu/fr/kulturentwecklungsplang/kep-1-0-septembre-2018/volume-5-federations/50/volume-5-federations.html

Communiqué par le ministère de la Culture

Réponse Déi Gréng aux Wahlprüfsteng de Forum Culture(s)

Luxmbourg le 14 septembre 2018

ForumCulture(s)

Mesdames, Messieurs,

Nous vous remercions pour votre courrier au sujet du rôle de la politique culturelle et nous avons le plaisir de vous envoyer notre prise de position par la presente.

Tout d’abord, nous partageons votre critique à l’égard du bilan gouvernemental en matière de politique culturelle. Le programme ambitieux de la coalition dans le domaine de la culture n’a malheureusement pas pu être mis en œuvre. Nous nous engageons dans notre programme électoral à donner un nouvel élan à la politique culturelle. Dans cette optique, nous saluons le plan de développement culturel 2018-2028 qui doit être utilisé comme point de départ pour une refonte de la politique culturelle.

La culture dans les programmes électoraux

  1. Piraten, extrait culture , programme complet (L)
  2. Déi Gréng: extrait culture , programme complet (F) 
  3. LSAP: extrait culture , programme complet (D) 
  4. CSV  partie non encore publiée
  5. KPL  réponse du KP aux Pierre de Touche de Forum Cultures, (F) 
  6. DP , extrait culture , programme complet (D)
  7. ADR  extrait, de ganze Programme (L)
  8. Déi Lénk, extrait culture, programme complet (D)
  9. Demokratie (???)
  10. Déi Konservativ, extrait culture, programme complet (L)

Gute Zeiten, schlechte Zeichen KULTURPOLITIK Von großen Skandalen und kleinen Fortschritten

In den letzten fünf Jahren hat sich kulturpolitisch viel getan in Luxemburg: Neben deutlich positiven Errungenschaften wie dem neuen Pavillon in Venedig, der erneuten Anwesenheit auf der Frankfurter Buchmesse und einem Kulturentwicklungsplan überschatteten die Lunghi-Affäre und das Esch-2022-Debakel die Maßnahmen des Kulturministeriums.

Tageblatt Analyse 1. September 2018

Contributions au KEP 0.1

Suite aux  2es assises culturelles la possibilité de faire des remarques/suggestions au KEP 0.1 était ouverte jusqu’au 31 juillet.

Listing des contributions parvenues au Ministère de la Culture à la date du 1 août .

Voici des contributions dont Forum Culture(s) a eu connaissance :

Trois C- L : Observations complémentaires et suggestions concernant le Kulturentwécklungsplang 2018 – 2028 (KEP 0.1)

La contribution de Forum Culture(s)

La contribution de la Theaterfederatioun