Attentes par rapport aux assises culturelles

Ce que nous attendons des Assises culturelles 2020

Nous savons aujourd’hui que la pandémie du coronavirus n’est pas seulement une crise sanitaire, avec ses conséquences économiques et sociales, mais que c’est une crise plus globale, s’ajoutant aux crises déjà existantes : écologique, politique et culturelle. L’après-COVID-19 est tout aussi inquiétant que la crise sanitaire elle-même : renforcerons-nous les inégalités et les injustices existantes ou allons-nous vers un monde qui remettra l’homme au centre et qui reconnaîtra que la culture est un « bien commun », une ressource renouvelable à travers laquelle nous nous rencontrons, découvrons ce qui peut nous unir et apprenons comment nous engager avec nos différences dans un espace partagé et solidaire ?

Continuer la lecture de « Attentes par rapport aux assises culturelles »

Culture et Etat de la Nation

Passage Culture dans le discours du Premier Ministre sur l’Etrat de la Nation le 13.10.2020

« Il n’y pas de société sans culture et pas de culture sans société.

La culture est lien qui nous connecte. Cela nous donne un soutien, une orientation et un sentiment de solidarité dans une société qui peut être déchirée par de nombreux facteurs.

L’impact de la crise actuelle sur le secteur culturel est énorme. C’était l’un des premiers secteurs à fermer ses portes et c’est aussi l’un des derniers à reprendre ses activités normales.

Continuer la lecture de « Culture et Etat de la Nation »

Kulturpass: Keine Almosen

VESNA ANDONOVIC            Editorial Luxemburger Wort 8. Oktober

Zehn Jahre besteht der Kulturpass nun: Dank ihm hat die gemeinnützige Vereinigung Cultur’all Geringverdienern, die eine „Allocation de vie chère“ vom Fonds national de solidarité erhalten, und Menschen, die einen Antrag auf internationalen Schutz eingereicht haben, ermöglicht, an kulturellen Events teilzunehmen. Zwischen 2014 und 2019 wurden so 7 000 Kulturpässe ausgestellt. 20 000 Mal machten ihre Inhaber Gebrauch davon, kostenlos ein Museum zu besuchen bzw. zum Ticketpreis von 1,50 Euro bei einem der 75 institutionellen Partner Konzerten, Theaterstücken, Tanzabenden oder Filmvorführungen beizuwohnen. Allein 2019 wurden 1 527 Kulturpässe ausgestellt und mehr als 3 500 Tickets gebucht. Um das Jubiläum gebührend zu feiern, werden Kulturpass-Inhaber eine Woche lang zu Besonderem geladen: gestern zu den Steichen- Ausstellungen in Düdelingen und Clerf, morgen zu einem PC-Musikworkshop in der Millen in Beckerich. Das Kulturpass- Angebot richtet sich nicht nur an Erwachsene, sondern auch an Kinder und Jugendliche.

Kultur: LX

Kultur: LX

Am Kulturentwécklungsplang 2018-2028 steet d’Kreatioun vun engem « Arts Council » als prioritäre Projet. Elo gouf d’ASBL Kultur:LX gegrënnt. Eng Associatioun, déi sech aus Memberen aus dem Kultursecteur a VertriederInne vum Staat zesummesetzt. D’Valerija Berdi huet d’Kulturministerin Sam Tanson no Detailer gefrot.

Immer im Dialog

Kulturministerin Sam Tanson über die Auswirkungen der Covid-19-Krise, den Kulturentwicklungsplan und das Kulturministerium „nouvelle génération“

Letzebuerger Journal 27.07.2020  Simone Molitor

Eigentlich hätte im Juni die dritte Auflage der „Assises culturelles“ stattfinden sollen. Wegen der Corona-Pandemie musste dieses Treffen mit den Kulturakteuren jedoch auf den 26. Oktober verlegt werden. Wir haben die Gelegenheit genutzt, um zwischenzeitlich dennoch etwas über die Fortschritte in Sachen Kulturentwicklungsplan (KEP) in Erfahrung zu bringen. Im Gespräch mit Kulturministerin Sam Tanson war natürlich auch die Aktualität – also die Auswirkungen der Covid-19-Krise auf den Kultursektor – ein wichtiges Thema.

Continuer la lecture de « Immer im Dialog »

Une autre approche « verte » de la culture

« L’expérience de Grenoble explique en grande partie l’extrême méfiance du monde culturel envers les écologistes »

Les milieux de l’art ont souvent la fibre verte dans l’isoloir, mais pour leur métier, la fébrilité les gagne alors que les écologistes veulent mettre l’accent sur une culture populaire et participative.

Chronique. Disons que jusqu’à dimanche on se souciait peu du programme culturel des écologistes. Mais ils ont pris Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Besançon, Annecy, Poitiers, Tours, peut-être Marseille. Comme les villes sont le premier financeur de la création, loin devant l’Etat, les milieux de l’art écoutent, s’échauffent et se posent des questions. Beaucoup de questions. Ils ont souvent la fibre verte dans l’isoloir, mais, pour leur métier, la fébrilité les gagne, estimant, à tort ou à raison, qu’ils ont plus à perdre qu’à gagner.

Ceux qui s’inquiètent sont les lieux « institutionnels ». Les théâtres, musées, salles de musique et surtout les opéras. Pour une raison simple. Ces bâtiments imposants, souvent plantés au centre-ville, se taillent la part du lion dans un budget culturel municipal. Autour de 80 % si on les met ensemble. Autour de 25 % rien que pour un opéra, qui emploie souvent un orchestre, un corps de ballet, un chœur.

Continuer la lecture de « Une autre approche « verte » de la culture »

Les  « tiers-lieux » peuvent-ils faire l’objet d’un appel à projets ?

 
Woxx 19 Juni 2020

On écrit au woxx : le centre culturel Altrimenti se livre dans ce courrier à la rédaction à une réflexion sur les « tiers-lieux culturels » et leur signification pour la société.

(© altrimenti.lu)

Au Luxembourg, dans le cadre de la « capitale européenne de la culture » (Esch-sur-Alzette en 2022), l’Œuvre grande-duchesse Charlotte en partenariat avec l’asbl Esch 2022 a lancé un appel à projets (c’est à dire un mécanisme mis en place par un financeur pour l’attribution d’une subvention)  intitulé « tiers-lieux culturels », dans le but de contribuer « au développement de projets culturels, durables ou temporaires ». L’organisme définit les tiers-lieux ainsi : « Ces lieux-en-recherche sont le plus souvent des vecteurs de transitions socioculturelle, artistique, sociale, écologique, économique, démocratique, citoyenne, organisationnelle, territoriale ou urbaine. Certains d’entre eux sont des ateliers de création en collaboration, avec des acteurs différents et variés pratiquant la culture sous toutes ses formes et dans des polices vivantes, ainsi que dans les quartiers où vivent les gens. Ils cultivent également un mélange de genres, d’activités et de publicité. »

Continuer la lecture de « Les  « tiers-lieux » peuvent-ils faire l’objet d’un appel à projets ? »